Fabriquer un meuble de salle de bain en béton ciré

Fabriquer un meuble de salle de bain en béton ciré

Il n’y a pas de meilleur moyen d’avoir des meubles de salle de bains uniques que de les fabriquer soi-même.

Vous êtes prêt à terminer la salle de bains de vos rêves ; il ne vous manque plus que ce meuble de rangement compact et pratique pour ranger les produits de beauté, le gel douche, le sèche-cheveux, les serviettes et autres éléments essentiels. Enfin, prenez les choses en main et créez votre armoire aux mesures exactes de votre pièce, mais continuez avec prudence pour éviter toute déception, car l’armoire en béton cellulaire ne pourra pas bouger une fois montée et scellée !

Première étape : évaluer l’espace disponible dans votre salle de bains.

Attendez que votre douche ou votre baignoire, la plomberie, le radiateur ou le sèche-serviettes soient tous installés dans votre salle de bain avant de vouloir monter votre meuble de salle de bain en béton cellulaire. Vous aurez ainsi une meilleure idée de l’espace dont vous disposez. Ensuite, prenez les mesures, préparez un plan si nécessaire, et réfléchissez car vous ne pourrez pas le déplacer de sitôt une fois qu’il sera en place…

Quelques conseils à prévoir avant de commencer la fabrication de votre meuble:

  • Un espace de rangement sous le lavabo ou à côté si vous n’avez pas assez de placards surtout si vous avez une famille. 
  • Prévoir que votre lavabo sera placé à une hauteur d’environ 80 cm. Cependant, la hauteur de la vasque elle-même est également un facteur… Posez votre vasque sur une pile de blocs Siporex pour voir quelle est la meilleure hauteur pour votre salle de bains.
  • Si vous disposez d’une salle de bain avec un espace réduit, pensez à des étagères, des placards qui montent, utilisez les recoins de votre pièce pour en faire un espace de rangement.

Deuxième étape : Les blocs Siporex doivent être coupés.

La facilité avec laquelle le béton cellulaire peut être tranché est un énorme avantage. Une méthode consiste à tracer une ligne avec un tournevis plat à l’endroit de la coupe. Si vous appuyez assez fort, votre scie glissera dans ce « rail » et vous ne glisserez pas.

Préparez toutes vos rangées de blocs à l’avance pour gagner du temps lors de l’installation. Mais n’oubliez pas qu’un mur est constitué de rangées de parpaings en quinconce… Par conséquent, votre première rangée sera constituée d’un seul bloc, la deuxième de plusieurs blocs, la troisième d’un seul bloc ou de plusieurs blocs avec des coupes différentes de la deuxième, et ainsi de suite.

Fabriquer un meuble de salle de bain en béton ciré

Troisième étape : S’adapter au sol avec le niveau à bulle

Dans les maisons et appartements anciens, le sol n’est souvent pas horizontal. Or, il est préférable d’avoir un sol précisément horizontal pour poser une vasque. Le niveau à bulle sera donc votre arme la plus efficace !

Rien de tel que le béton cellulaire hydrofuge, appelé Siporex, pour supporter le poids de la vasque et du mitigeur !

Ces blocs sont disponibles en plusieurs épaisseurs, la plus petite étant de 5 cm. Cela suffira amplement pour construire les parois de votre meuble de salle de bains : solide mais pas trop épais pour être inesthétique !

  • Placez donc au sol une rangée de blocs de Siporex, vérifiez l’espacement des blocs, posez une planche témoin sur les blocs et vérifiez les niveaux.
  • Placez des cales sous toute la longueur des blocs si besoin est. Vérifiez à nouveau, jusqu’à obtenir une surface plane.
  • Avec un crayon de bois, marquez au sol le contour de vos blocs.
  • Ôtez les blocs.
  • Enduisez la surface des blocs côté sol et côté mur de mortier-colle (le MAP est idéal) et mettez vos blocs en place.
  • Posez à nouveau votre planche témoin, vérifiez les niveaux. Si tout est bon, posez votre vasque sur la planche pour faire du poids et laissez sécher une nuit. Si les niveaux ont bougé, comblez avec du mortier jusqu’à être à niveau.

Quatrième étape : installer le meuble de votre salle de bain

Cette quatrième étape va très vite :

  • On utilise du plâtre-colle pour béton cellulaire pour construire les blocs de béton, 
  • Intercaler les étagères selon les dessins, et vous placez votre bol sur l’étagère et laissez sécher toute la nuit.
  • La finition des meubles et leur liaison avec le reste du système font partie de la cinquième étape.

Il existe différentes options pour recouvrir les meubles. C’est simplement une question de préférence personnelle et de teinte.

Vous pourrez selon vos préférences :

  • Mettre du carrelage
  • Enduire votre meuble et le peindre
  • Couvrir votre meuble en bois avec du lambris PVC

Le raccordement de la vasque est assez facile :

  • Au centre du meuble-lavabo, placez le vasque. Placez le mélangeur à l’endroit désiré.
  • Percez un trou dans le comptoir pour le drain et un trou pour le mélangeur.
  • Installez le drain et ses joints sur la vasque. Appliquez un scellant à base de silicone sur la surface de la vasque qui touche le comptoir.
  • Placez le corps du drain dans le trou. Appliquez la même procédure pour le mitigeur.
  • Assemblez les conduites d’évacuation et raccordez le siphon à la sortie du drain.
  • Raccordez les deux tuyaux du mélangeur à l’alimentation en eau. L’eau chaude est placée à gauche, et l’eau froide à droite, selon la tradition.

Quel matériau choisir pour son plan de travail pour son meuble de salle de bain ?

En raison de leur maniabilité ou de leur esthétique, certains matériaux se prêtent mieux que d’autres à la création de meubles sur mesure. Les plans de travail en pierre naturelle sont plus lourds et plus épais, ce qui les rend plus difficiles à gérer. Ils sont plus chers à traiter et empêcheront la création de formes uniques. Une surface en bois ou en verre, en revanche, se prêtera plus facilement à toutes les fantaisies. Un plan de travail en béton ciré sera, par essence, fabriqué sur mesure grâce à sa technique de moulage, ce qui permet un haut niveau de personnalisation.

Toutefois, vous devez vous attendre à payer plus que pour un plan de travail en bois. Le bois est le matériau polyvalent idéal d’un point de vue esthétique. Il s’adapte à tous les styles de décoration, du traditionnel au contemporain. Le marbre, quant à lui, fait un retour en force, perdant peu à peu son statut de matériau haut de gamme. Il s’intègre bien dans un décor bohème ou italienne. Vous appréciez la décoration rétro et n’avez pas peur de l’obscurité ? Optez pour le terrazzo, qui est un mélange de pierres naturelles et d’éclats de marbre colorés maintenus par un liant en ciment et qui est très tendance cette année !