Douche italienne : De quoi parle-t-on ?

La douche à l’italienne est particulièrement appréciée pour son aspect moderne. Son installation se fait au même niveau que le sol de la salle de bain, la rendant accessible aux bricoleurs novices. La douche à l’italienne est un élément de design contemporain qui peut être intégré à tout type de décor grâce à sa fonctionnalité.

Ce type de douche a l’avantage d’offrir une accessibilité simple, ce que les aînés, les personnes handicapées et les enfants apprécient tous.

Une douche à l’italienne c’est quoi ?

Une douche à l’italienne est souvent une douche mur à mur entièrement carrelée. Son nom vient des douches romaines, qui avaient aussi un sol légèrement en pente pour permettre à l’eau de s’écouler. La douche à l’italienne a également la particularité d’être de plain-pied, ce qui signifie qu’elle est positionnée au ras du sol. Il est donc parfait pour les personnes à mobilité réduite, pour les personnes âgées qui ont du mal à se déplacer, ainsi que pour les enfants.

La douche à l’italienne s’intègre également facilement dans n’importe quelle salle de bain, quelle que soit sa taille, et, plus important encore, vous permet de concevoir une douche qui correspond exactement à vos goûts grâce à la variété de matériaux et de couleurs disponibles à combiner. le sol et les murs de sa douche à l’italienne.

L’utilisation de surfaces planes de la douche à l’italienne la rend plus simple à entretenir en termes d’hygiène que le receveur de douche italienne.

La douche à l’italienne s’intègre parfaitement dans une salle de bain et optimise sa surface grâce à son design ouvert, absence de bac à douche, de rideaux, de parois intérieures remplacées par des surfaces vitrées, et de portes.

Voir aussi :   Photos et idées de salles de bains de luxe

 

Comment concevoir une douche à l’italienne ?

Même si un bricoleur novice peut installer une douche à l’italienne, il faut veiller à ce qu’elle soit parfaitement étanche. Son installation doit être complétée par des joints de sol et de mur parfaitement adaptés et doit être parfaitement étanche. Il est nécessaire de couvrir la surface qu’occupera une douche à l’italienne avec une feuille d’étanchéité au sol et une peinture d’étanchéité sur les murs avant de l’installer.

Les composants suivants sont nécessaires pour créer soi-même une douche à l’italienne :

  • un carrelage mural,
  • une colonne de douche,
  • un drain
  • un tube de raccordement.

La douche à l’italienne peut être construite à l’aide de plusieurs receveurs de douche qui peuvent être carrelés. Le « bac de sol » fonctionne bien dans les zones où la terre peut être creusée d’environ 5 cm. Ce type de receveur de douche ultra-plat n’a qu’à être posé sur le sol après la construction de la bonde. Utilisez le « plateau surélevé » dans les salles de bains où il n’est pas possible de creuser le sol. Surélever le sol et construire une mini structure d’une hauteur permettant de dissimuler l’évacuation et la sortie d’eau sont des préalables à l’installation de ce receveur. Dans ce cas, il y a une petite marche pour accéder à la douche à l’italienne.

Pour qu’une douche à l’italienne soit efficace et confortable, le système d’évacuation est crucial. Soit un siphon, qui a besoin de place sous le receveur et doit être bien adapté à la taille de la douche, soit une « gouttière », soit une évacuation sous la forme d’une très jolie petite gouttière, doit être installée.

Voir aussi :   10 couleurs tendances pour l'automne-hiver 2021-2022

D’autres tips sur les douches italiennes​

  • 20 idées de douches à l’italienne
  • Quel carrelage choisir pour une douche italienne ? Nos idées
  • Douche italienne moderne : 17 idées qui vont vous séduire
  • Quelle paroi pour une douche à l’italienne ?
  • Quel carrelage choisir pour une douche italienne ? Nos idées
  • Douche italienne moderne : 17 idées qui vont vous séduire
  • Quelle paroi pour une douche à l’italienne ?