Blattes forestières ambrées : comment les éloigner de votre jardin ?

Vous cherchez un moyen efficace de vous débarrasser des cafards du jardin ? Ces insectes pullulent rapidement et peuvent faire des ravages lors de vos promenades et moments de loisirs sur la terrasse. La blatte qui a décidé de vivre dans les jardins est connue sous le nom de blatte de la forêt d’ambre. Elle est surtout répandue en Europe, mais on peut aussi la trouver dans certaines régions d’Afrique et d’Asie. Découvrez ci-dessous toutes les techniques pour éviter les infestations de cafards dans votre jardin.

La blatte forestière ambrée est un parasite du jardin

La blatte forestière ambrée préfère se cacher dans les plantes autour des bâtiments. En raison de son apparence similaire, elle est souvent confondue avec sa parente, la blatte germanique. Il est donc essentiel de l’identifier correctement afin d’employer les techniques nécessaires pour l’éliminer.

Qu’est-ce que la blatte forestière ambrée ?

La blatte forestière ambrée, parfois appelée blatte des jardins, est une blatte ovale qui peut atteindre 10 cm de long. On l’observe le plus souvent dans les endroits verts. Elle se développe à l’ombre des feuilles, du bois en décomposition et du paillis. Elle apprécie le soleil et préfère se terrer la nuit, contrairement aux autres espèces de blattes.

La blatte de la forêt d’ambre vit indépendamment des humains. Cependant, elle est connue pour s’infiltrer par erreur dans les maisons pendant les périodes chaudes ou la saison des pluies afin d’éviter les inondations dans son milieu naturel. En général, cet acte lui coûte la vie car elle ne peut vivre que dans des environnements humides. Cette punaise ne peut pas se reproduire dans un environnement sec et meurt au bout de trois jours.

Voir aussi :   Comment fabriquer soi-même un bar en palettes !

Au fait, que mange la blatte de la forêt d’ambre ? Elle affectionne particulièrement les matières en décomposition comme le bois, le paillis ou les couches de matières organiques sous le lierre ou les rochers. Concernant son cycle de reproduction, sachez qu’elle se reproduit au rythme de 12 à 25 œufs, ce qui représente un danger majeur d’invasion. Pour se développer, les œufs doivent attendre plus d’un an.

Les caractéristiques distinctives de la blatte forestière ambrée et de la blatte germanique

La blatte germanique est une espèce tropicale nocturne qui niche dans les habitations. Les deux bandes noires sur sa tête sont son signe distinctif le plus marquant. De plus, elle a du mal à voler et préfère faire du surplace. La blatte forestière ambrée, en revanche, n’a pas de rayures noires sur la tête et excelle dans l’utilisation de ses ailes.

La blatte germanique est également de couleur jaune-brun et présente un motif brun constant sur son plastron avec des bordures transparentes. La blatte des jardins est principalement noire, avec des taches plus claires sur les côtés. Elle peut avoir des marques blanches ou des petits points noirs selon l’espèce.

L’infestation est une grande préoccupation

Certes, la blatte de la forêt ambrée ne pullule pas à l’intérieur des bâtiments. Par conséquent, elle ne provoque que des invasions sporadiques. Mais n’oubliez pas que la blatte des jardins contient une quantité importante de germes, de vers parasites et d’autres créatures dangereuses pour l’homme. Comme elle peut les disperser sur son passage, il est essentiel de restreindre son accès aux foyers.

De plus, elle se reproduit rapidement et finit par envahir le jardin si aucune mesure n’est prise. Cette infestation rendra difficile la détente sur votre terrasse ou dans votre jardin. Rien n’est plus révoltant que d’écraser des cafards à chaque pas, n’est-ce pas ? Si les cafards du jardin deviennent trop nombreux, vous risquez d’en voir certains s’infiltrer dans votre maison – et cette fois, ce ne sera pas par hasard !

Voir aussi :   Comment prendre soin des plantes

Méthodes d’extermination des blattes de jardin

La blatte des forêts d’ambre est coriace, ce qui rend une invasion difficile à réprimer. Néanmoins, certaines solutions se sont avérées utiles pour empêcher ces petites bêtes d’envahir le jardin.

Il s’agit notamment de capturer le mal à sa source. Plutôt que de les poursuivre, il est préférable de supprimer leurs cachettes et leurs sources de nourriture.

Commencez par vous débarrasser du bois pourri, des roches ornementales, des piles de bois, etc. En bref, retirez tout ce qui, dans votre jardin, peut empêcher ces insectes de recevoir suffisamment de lumière. Faites en sorte qu’ils ne puissent pas accéder à vos provisions. Fermez hermétiquement vos bocaux ou autres récipients alimentaires, ainsi que la nourriture de votre animal de compagnie.

En plus de ces mesures préventives, vous devez faire d’autres efforts pour éliminer totalement les cafards de votre jardin. Les produits toxiques présentent un risque d’empoisonnement pour les animaux ainsi que pour votre sol et vos plantes. Utilisez plutôt des techniques qui vous permettront de vous débarrasser de ces cafards sans utiliser de produits chimiques.

Le piège de l’humidité

Le sucre et l’humidité sont les favoris des cafards de jardin. C’est pourquoi vous pouvez utiliser de l’eau pour les attirer. Cependant, commencez par mélanger la farine blanche, le sucre et le plâtre. Ensuite, à l’aide du mélange, faites un cercle et insérez une assiette plate remplie d’eau au centre. Vous pouvez également planter le mélange dans les endroits fréquentés par les cafards et poser l’assiette d’eau directement à côté. En toutes circonstances, l’insecte doit consommer la poudre avant de se déplacer vers l’assiette remplie d’eau pour se désaltérer. Cette combinaison de poudre et d’eau produira une occlusion intestinale, qui le tuera.

Le piège sucrée

Le composant clé de cette solution anti-cafards de jardin est la poudre d’acide borique. Elle est souvent utilisée dans la préparation d’appâts artisanaux. Mettez des gants et mélangez des quantités égales de poudre d’acide borique, de farine et de miel. Formez de petites boules du mélange et placez-les sur les points de passage des cafards. Pour ces dernières, le simple fait d’entrer en contact avec l’acide borique ou de le consommer provoque la déshydratation progressive de la blatte jusqu’à sa mort.

Voir aussi :   Pots de fleurs décoratifs - 70 photos et idées

Cependant, l’utilisation de l’acide borique nécessite de la prudence. Il est préférable de l’utiliser avec des gants et des lunettes de protection s’il est efficace contre les insectes volants et rampants. Il peut en effet provoquer des irritations, des allergies et des maux de gorge. Il est disponible sans ordonnance dans les pharmacies.

Éradiquer les cafards de jardin à la main avec de l’eau savonneuse

Une autre méthode d’éradication consiste à effectuer des descentes régulières dans le but de détruire les enveloppes rigides contenant les œufs de cafards avec de l’eau savonneuse. Cette technique nécessite toutefois que vous vous promeniez régulièrement dans votre jardin à la recherche des œufs.

Il est toutefois préférable de la combiner avec les moyens décrits précédemment. En effet, bien que l’acide borique puisse être utilisé pour nuire aux cafards et que l’eau et la farine puissent créer une occlusion intestinale, de nouveaux cafards peuvent apparaître rapidement. Enfin, n’écrasez pas les cafards que vous rencontrez pour les empêcher de propager davantage d’œufs. Ils émettront également des phéromones d’agrégation, attirant d’autres cafards.