Idées d’éclairage de jardin pour l’inspiration

Votre jardin est magnifique pendant la journée. Il est possible de la rendre tout aussi belle la nuit, avec une éclairage adéquat. Il faut savoir que la lumière conditionne notre façon de voir et de sentir, c’est donc un outil important à prendre en compte.

Il est essentiel de faire un effort pour éclairer les espaces extérieurs comme nous le faisons pour les espaces intérieurs, afin de pouvoir en profiter non seulement le jour mais aussi la nuit.

Les jardins sont un espace de plus en plus important dans une maison. Des sculptures, des chemins, des fontaines, des terrasses pour manger sont souvent utilisés dans leur conception. Leur éclairage doit donc être soigneusement planifié, afin de créer un espace fonctionnel, confortable et en même temps beau.

Diviser l’éclairage en plusieurs zones

  • Zone de travail : que ce soit pour la lecture, les barbecues, et autres activités que nous faisons dans cet espace la nuit.
  • Zones d’accentuation : qu’il s’agisse de mettre en valeur des objets, des sculptures, des marches.
  • Zone décorative : on crée un intérêt dans un espace en l’éclairant, par exemple en illuminant un mur ou le profil d’un arbre.
  • L’éclairage général : permet d’éclairer une certaine zone, comme l’entrée du garage ou un terrain de tennis.

Conseils

De nombreuses techniques d’éclairage extérieur proviennent du théâtre, qui vise à créer une atmosphère particulière. Contrairement à l’éclairage intérieur, dans un jardin, il est possible de décider ce qui sera éclairé et visible, et quelles autres parties du jardin resteront sombres. Il est donc possible de créer des formes intéressantes à l’aide de la lumière. Cela permet également au terrain d’avoir un aspect complètement différent la nuit que le jour.

Placer un projecteur en hauteur peut être un excellent moyen d’éclairer une terrasse ou une allée. Il est toutefois conseillé de diriger la lumière vers le bas, c’est-à-dire de ne pas trop s’éloigner de la surface à éclairer. Sinon, ce qui devrait être un effet lumineux subtil ressemblera à une lampe de sécurité.

À moins que vous n’utilisiez des lampes solaires, les luminaires ont besoin d’un tableau électrique, vous devez donc réfléchir à l’endroit où vous pouvez les cacher dans des boîtes étanches. Parfois, il n’y aura pas d’abri ou de pièce extérieure où installer ces boîtes, alors pensez à les cacher dans des buissons ou derrière des haies.

La température de couleur de toutes les sources lumineuses à DEL doit correspondre. Le blanc chaud peut varier d’un fabricant à l’autre, vérifiez donc le chiffre indiqué. Alors qu’environ 2800k fournit une lumière chaude parfaite pour l’intérieur d’une maison, une lumière un peu plus froide est recommandée dans le jardin : 3000k produit un effet net et fait ressortir la couleur du feuillage.

C’est toujours une bonne idée de cacher les câbles électriques à l’intérieur de tubes renforcés par des mailles. Protège contre les dommages accidentels lors du creusement ou contre les animaux.

Toutes les connexions électriques doivent être complètement étanches. Si vous comptez dépenser de l’argent pour une installation d’éclairage extérieur de bonne qualité, évitez que l’humidité ne pénètre et n’endommage les connexions.

Si vous installez une lampe dans le sol, assurez-vous que le drainage est suffisant pour que l’eau ne s’accumule pas dessus.

Si vous éclairez des marches ou des marches sur un chemin, éclairez chacune d’entre elles avec une lumière faible, afin de ne pas créer d’éblouissement et de ne pas désorienter le marcheur.

Un point à considérer, par exemple, est que l’œil va toujours vers le point le plus lumineux, donc attention à l’éblouissement excessif. Vous pouvez utiliser des revêtements pour faciliter cette tâche.

Une erreur très courante consiste à éclairer des éléments individuels, par exemple un arbre ici et un autre à 10 mètres, et rien d’autre. Cela peut donner l’impression que l’espace est déconnecté. Il est important que l’éclairage oblige l’œil à effectuer un voyage visuel, et non une série d’éléments lumineux déconnectés. Un éclairage paysager réussi construit un schéma en utilisant à la fois la lumière et l’ombre.

Les différents types d’éclairage de jardin

Feux de travail

C’est un grand éclat de lumière. Il s’agit d’une haute tension qui peut brûler les plantes si elle est placée trop près d’elles. Il est utilisé pour éclairer une zone que nous considérons comme présentant un intérêt particulier.

Lampes indirectes

Ces lumières éclairent indirectement. C’est-à-dire qu’ils peuvent éclairer un arbre, une plante, un mur, le sol, la pelouse, et leur lumière rebondissante éclaire le reste de l’espace de manière diffuse.

Feux directionnels

Concentrez-vous sur un objet. Cette option est utilisée pour mettre en valeur une statue ou une plante.

LED

Les lumières LED sont très populaires de nos jours. Ils permettent de réaliser des économies d’énergie et existent en différentes couleurs. Certains modèles disposent même d’une télécommande permettant de choisir la couleur de l’éclairage. Ils sont également très populaires pour être utilisés dans les pots de fleurs. Vous pouvez également trouver de nombreuses options solaires, ce qui permet d’économiser beaucoup d’électricité et d’éviter l’installation de câbles.