La Peperomia Hope

Vous savez que la pollution atmosphérique a un impact négatif sur la reproduction et le développement des bébés. Des plantes dans la maison pourraient vous aider à rester en bonne santé. Les plantes, en effet, créent de l’oxygène et absorbent les polluants présents dans l’air que vous respirez. Voyons une plante d’intérieur que vous pourriez obtenir : le Peperomia Hope.

Quels sont les symptômes du Peperomia Hope ?

Manekia, Peperomia, Piperanthera et Verhuellia sont les quatre genres qui composent la famille des Peperomiaceae. Peperomia est un mot français qui signifie « pipéracée ». Le Peperomia de l’Espérance est aussi connu sous le nom de Peperomia à gland ou de Peperomia à quatre feuilles (du nom botanique de la plante Peperomia « tetraphylla »). Il existe environ 1500 espèces, l’espèce américaine étant la plus abondante. Cette plante vivace d’intérieur est une plante à croissance lente. Elle possède des feuilles ovales vertes qui sont regroupées par trois ou quatre sur les tiges. Son feuillage est durable. En intérieur, la plante ne fleurit que rarement.

Quelles sont ses exigences ?

Cette plante ne nécessite pas beaucoup d’attention. Avant toute chose, choisissez un sol adapté et suffisamment drainé. Pour éviter la pourriture des racines, il est essentiel de maintenir une humidité suffisante tout en évitant les excès d’eau. C’est pourquoi il est important de garder le sol sec. L’eau doit s’écouler librement du fond du pot. Nous vous recommandons d’utiliser du terreau ordinaire mélangé à du sable horticole et de la perlite. Ensuite, lorsque le terreau n’est plus humide, arrosez-le. En été, une fois par semaine ; en hiver, toutes les deux ou trois semaines. Il est relativement résistant à la sécheresse. Nous vous conseillons de l’arroser avec parcimonie plutôt qu’avec excès. Ensuite, comme une plante tropicale, elle a besoin de chaleur. Gardez-la dans une pièce dont la température est comprise entre 20 et 25 degrés. Elle a besoin de la lumière indirecte du soleil et de la chaleur du soleil, mais pas à midi ! Nous vous recommandons de cacher le pot derrière un rideau transparent. Placez-le sur un rebord de fenêtre du côté est ou ouest de la maison, idéalement à l’abri des courants d’air froids. Enfin, avant l’arrivée du printemps, vous pourrez peut-être tailler votre plante. Nous vous recommandons de couper les longues tiges mortes pour encourager la croissance.

Voir aussi :   Baignoire scandinave

A quoi faut-il encore faire attention ?

Si vous détectez des cochenilles sous les feuilles, soyez extrêmement prudent car elles peuvent endommager votre plante. Pour les tenir à distance, préparez une combinaison naturelle d’huile de neem, de savon à vaisselle et d’eau et vaporisez-la sur les feuilles.

Un arrosage excessif entraîne la chute des feuilles et la pourriture des racines, ce qui fait périr la plante. Nous vous recommandons d’arroser uniquement lorsque le sol semble sec.

Enfin, gardez à l’esprit que vos chiens ne seront pas blessés par cette plante. Ne vous alarmez donc pas si vous découvrez une feuille qui a été mangée. N’emmenez pas tout de suite votre animal chez le vétérinaire !