Le four à bois pour vos pizzas

Pour obtenir un goût optimal, créer son propre four à pizza ou à pain est une alternative. En effet, la procédure n’est pas si compliquée si vous choisissez de la réaliser. Et si vous préférez déguster de délicieuses pizzas faites à la main, vous obtiendrez les résultats que vous désirez ! Vous allez certainement adorer.

Est-il préférable d’utiliser un four électrique, un four traditionnel ou un four à bois ?

Si vous aimez les délicieuses pizzas, vous savez sûrement qu’une pizza cuite au feu de bois a un goût bien plus authentique qu’une pizza préparée dans un four électrique. Pourquoi ? Parce que le bois va fumer les composants, notamment la pâte. Les professionnels sont d’accord sur un point : une pizza cuite dans un four à pizza (qu’il soit à bois ou électrique) sera toujours plus réussie qu’une pizza préparée dans un four traditionnel.

Si vous choisissez un four classique, la température sera insuffisante pour répondre à vos besoins. Un four à pizza spécialisé vous fournira des températures plus appropriées, jusqu’à 350°, ce qui est bien différent des 250° Fahrenheit d’un four domestique standard ! Même si vous avez une pierre réfractaire et une pâte bien cuite, la température vous empêchera de déguster une pizza décente.

Parfois, la meilleure alternative est de construire votre propre four à pizza à bois dans votre jardin en utilisant des briques et du ciment réfractaire. Ce dernier peut supporter des températures allant jusqu’à 2 000 °C, contre 300 °C pour le béton classique.

Le concept de fonctionnement du four à bois

Le four à bois fonctionne de manière assez simple. Il n’est guère plus qu’un recoin maçonné ou carrelé. À l’avant, il y a une toute petite ouverture, mais elle est suffisamment grande pour accueillir la pelle à pain. Le four sera chauffé par la combustion du bois, dont la température élevée permet une cuisson idéale du pain et de la pâte.

Un four à pain ou à pizza est un appareil relativement petit. Cependant, plus il est grand, plus il faudra de bois et de charbon de bois pour atteindre 280°. Certaines règles doivent être respectées afin d’avoir un four à bois efficace :

  • La voûte ne doit pas être trop basse, sinon la chaleur du four sera perdue.
  • Elle ne doit pas non plus être trop haute, car cela peut faire brûler le fond de votre pâte.
  • Vous devez respecter les dimensions du four.

Le four à bois un élément de cuisine très à la mode

Pour la sole de votre four à bois, vous pouvez choisir entre la terre cuite, la brique ou la pouzzolane. Vous aurez l’embarras du choix en matière de design : il peut être souhaitable d’assortir le style de votre four à la décoration extérieure. Il existe également des kits disponibles dans le commerce qui facilitent le processus de construction.

Les fours à pizza en bois pour l’extérieur peuvent être petits ou grands, contemporains ou traditionnels, mais ils sont tous très beaux dans la cour. Idéal pour les soirées d’été et les week-ends entre amis, il servira de point d’attraction pour toute la famille. Pour tirer le meilleur parti de votre four, vous aurez besoin de l’équipement adéquat, qui comprend un endroit pour stocker les bûches ou le charbon de bois et même une planche en bois avec un long manche pour faciliter la manipulation du pain et de la pizza.

Comment construire et utiliser un four à bois ?

  • Si votre four sera posé sur une base en bois, vous n’aurez pas besoin de plus de 7 cm de briques liées à l’argile.
  • Ensuite, sur la base, créez un dôme de sable et recouvrez-le d’un film étirable.
  • Pour préparer le four, il est conseillé d’avoir sous la main une quantité importante d’argile bien collée, de sable de carrière, de paille et d’eau. Mélangez les ingrédients et recouvrez le dôme d’une couche d’environ 1 centimètre, en laissant une ouverture.
  • Normalement, il faut une journée pour que la couche sèche. Répétez ensuite la technique précédente jusqu’à ce que vous ayez plusieurs couches d’une épaisseur de 5 ou 7 cm.
  • Une fois que la voûte semble être sèche, drainez le sable et retirez le film étirable.
  • Vous pouvez tenter d’éliminer l’humidité en allumant un petit feu. N’oubliez pas d’inclure un toit. Notez que le dôme doit être entièrement enveloppé d’un revêtement isolant.

Pour bien cuire votre pizza, attendez que le feu se réduise à des braises et des cendres, puis utilisez une pelle pour pousser les tisons au fond et balayez-les avec un petit balai. Placez la pizza dans le four à l’aide d’une pelle à pizza et faites-la cuire pendant quelques minutes.

Acheter un four à bois

Si vous n’avez pas l’étoffe d’un bricoleur, vous pouvez toujours acheter directement un four à bois. Vous devrez prendre en compte un certain nombre de facteurs afin de faire la meilleure option.

Il existe deux techniques de cuisson dans les fours à bois : la cuisson avec la porte du four ouverte (rapide, pour les pizzas, les grillades, les barbecues et les poissons grillés) et la cuisson avec la porte du four fermée (lente, pour les pizzas, les grillades, les barbecues et les poissons grillés) (lente, pour les gratins, les brioches, les pains et les viandes). Si vous êtes uniquement intéressé par le premier style de cuisson, vous pouvez opter pour un four à pizza.

Si, par contre, vous voulez pouvoir réaliser les deux, vous devrez vous procurer un four à pain, car votre four doit être capable d’emmagasiner rapidement une grande quantité de chaleur et de la restituer lentement. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez vous adonner aux deux types de cuisson sans être limité ou préoccupé par l’organisation.

Une fois que vous aurez fait votre choix, vous devrez prendre en compte la forme et la taille du four, ses matériaux, son poids et sa stabilité, sa vitesse de chauffe (il doit être capable d’atteindre et de maintenir rapidement une température élevée), sa consommation d’énergie et sa rétention de chaleur.

 

L’histoire du four à bois

Depuis toujours, le four à bois domine la vie humaine : son développement remonte à au moins 5 000 ans, avec des ancêtres égyptiens et mésopotamiens ! À l’origine, il était constitué d’une cloche en terre sur laquelle on faisait cuire la pâte.

Les Grecs ont modernisé le four pour en faire presque le type que nous connaissons aujourd’hui. Ils ont choisi de poser le four sur le sol et de créer une entrée devant lui, puis d’ajouter un foyer pour le feu. Cela a augmenté son utilité et son économie, puisqu’il utilisait moins de bois que la version précédente. Les Romains ont contribué à sa diffusion à grande échelle.

En conséquence, le four à bois fait partie intégrante de notre passé. Plusieurs d’entre eux, comme les fours à bois massifs érigés en 1877 sous l’impulsion d’Ambroise Milet, sont aujourd’hui classés monuments historiques !